La structure aluminium

Elle ne doit pas avoir une isolation simple.

L’aluminium doit être doublement isolé.

C’est ce que l’on appelle le multi-barettage.

Visuels au niveau des châssis et des pertes de températures déjà fait par un collègue.

C’est ce que nous mettons dans toutes nos structures pour que le coefficient d’isolation soit irréprochable.

Cette technologie est digne de la dernière évolution.

Nous avons personnellement mis au point ces profilés spéciaux avec notre groupement de professionnels une équipe de vérandalistes qui comprend un peu plus de 300 personnes sur le terrain.

Fort de cette équipe de professionnels de concepteurs de vérandas depuis plus de 30 ans avec lesquels nous faisons évoluer les standards de la profession pour nos clients.

Nos équipes techniques se réunissent plusieurs fois par ans pour créer des profilés capables de nouvelle génération.

Exemple : Nous sommes maintenant capable de créer des vérandas de plus de 6 mètres de profondeur et par la largeur que vous souhaitez.   

schéma structure véranda 2

 

Le vitrage isolant

Le type de vitrage généralement proposé est le vitrage double non traité et non gazé, cela veut dire qu’il n’y a pas de gaz argon entre les deux verres ni de couche d’isolation qui sera invisible à l’œil nu.

De plus ils sont assemble par une baguette aluminium ce qui crée une petite condensation en périphérie du verre.

Il doit y avoir un traitement du verre.

Le gaz doit être incorporé entre les deux verres et le tout doit être assemblé par une baguette isolante.

La combinaison de ces trois éléments va jusqu’à tripler le coefficient d’isolation thermique.

Le profane n’y voit rien.

Le seul indicateur correct et la note de chauffage après une utilisation prolongée.

 

schéma vitrage

 

Concepteur de profilé

Aujourd’hui, ce groupement professionnel avec est le seul à concevoir, vendre et installer chez nos clients finaux avec une structure de PME.

Ce qui nous permet de grouper nos achats et de proposer des prix très attractifs sur du matériel haut de gamme, adapté au terrain et aux dernières normes, évolution et recherches de nos clients.

schéma véranda aération

L’aération

Ce sujet doit être abordé car elle est obligatoire selon les normes actuelles.

Ce n’est en aucun cas une option car le renouvellement de l’air est indispensable au confort d’utilisation.

Une véranda peut être très étanche et l’aération va jouer un rôle de premier ordre.

Cette aération est définie dans tous les cas par un spécialiste qui tient compte de tous les paramètres d’utilisation.

Que vous preniez un modèle standard ou un modèle spécial ou sur mesure de toute façon l’aération doit être installé à la fabrication.


 

Y-a-t-il besoin d’un support de maçonnerie ?

Quel que soit le style de véranda que vous souhaitez réaliser, il y a un point sur lequel vous devez apporter une attention particulière : les fondations.

1ère phase : Préparation de la dalle en 9 tâches

  • Délimitez le périmètre de la dalle support à construire à l’aide d’un cordeau et de piquets

  • Décapez les terres meubles
  • Creusez les fouilles pour les fondations en respectant deux règles, minimum 60 à 80 cm de profondeur par rapport au niveau du terrain extérieur.
  • Coulez les fondations en incorporant 4 fers à béton de diamètre 10 mm positionnés à 5 cm du fond de fouille
  • Maçonnez les arases en agglos de 20 cm et enduisez la face extérieur avec un mortier hydrofugé ou un hydrofuge de surface prêt à l’emploi
  • Réalisez un empierrement d’épaisseur minimal 15 cm en matériau drainant compacté
  • Recouvrez l’empierrement de sable si la surface est trop grossière
  • Coulez le dallage en béton dosé à 300 kg de ciment par m³ de dallage suivant ses dimensions et les qualités de sol porteur
  • N’oubliez pas d’incorporer un chaînage périphérique, pour ceinturer l’ensemble, qui comprend 4 fers à béton de diamètre 8 ou 10 mm.

2ème phase : Finition de la dalle en 5 tâches

  • Posez 4 cm de polystyrène en 2 couches croisées de 2 cm chacune

  • N’oubliez pas les bandes verticales pour que la chape soit flottante et ne touche ni la véranda, ni la maçonnerie
  • Recouvrez le polystyrène de film polyane étanche
  • Coulez une chape de 5 cm d’épaisseur au minimum en incorporant un treillis soudé maille 10 par 10 de carreleur
  • Recouvrez la chape du revêtement de votre choix

 

schéma dalle de béton